Choose your language :

Eole in Cork

My new greenish home-island.

Tuesday, July 19, 2005

Pascal Basque, le retour

Tout à commencé Jeudi dernier. J'ai envoyé un SMS à toutes mes connaissances sur Cork pour faire la fêtnat. Il se trouve que j'ai également envoyer un message à Pascal, mon ami basque retourné sur Paris.

On s'est d'ailleurs tapé la causette un bon moment dans la journée.

Ce dernier m'appelle Vendredi soir pour me dire : « Salut Julien, au fait, je viens demain à Cork ». J'ai trop halluciné sur le moment. Ça fait vraiment plaisir.

Donc Pascal est venu passer la soirée avec nous à Cork. Il est arrivé par le vol unique d'Aer-Lingus et donc contraint de rentrer dimanche matin pour pouvoir travailler lundi.

Ce gros malin travaillant chez Air-France bénéficie de tarifs préférentiels. Bien que l'allé-retour lui ait couté 70€ (le samedi, c'est plus cher ...), il m'explique que c'est hors de prix par rapport à ce qu'il peut faire d'habitude (100€ pour aller à Bangkok).

Colin, mon deuxième ami de bière part dimanche pour Dublin où il prendra l'avion pour aller passer un mois d'itinérance aux États-Unis. Y en a qui ont des vacances et qui ont raison d'en profiter :-D.

C'était vraiment la soirée agréable, les trois amis réunis une dernière fois. Je ne sais pas quand sera la prochaine !

Aussi tôt Pascal arrivé, nous sommes allés nous prendre une petite mousse-terrasse au pub Franciscan Well. Le temps de retrouver Colin et Vincent. Nous avons diné dans un restaurant Mexicain qui n'était pas mauvais du tout, mais c'était complêtement hors de prix. On en a eu pour 27€ par tête pour un plat par personne plus le pichet de Margarita.

En suite on a fait la tournée de bars. J'ai croisé pas mal de gens que je vois régulièrement. Vers 2 heures quand les derniers bars ferment et que les gens cherches des soirée dans lesquelles s'échouer, mes deux compères trainent la pate et cherchent à rentrer à la maison. Je file mes clés à Pascal qui dort à la maison ce soir là.

En ce qui me concerne, j'ai bien trippé avec un ami Sicilien et nous avons suivi un groupe qui soit-disant allait à une soirée. On crapahute pas mal, c'est super loin (25 minutes de marche !). J'ai failli abandonner, lorsqu'on arrive devant la maison. On m'explique que c'est une collocation de lituaniens. Tous adorables ! Lorsque j'arrive devant la porte, une jolie petite lituanienne nommée Julia (prononce Youlia) m'acceuille avec un sourrire qui rendrait ses couleurs à un Grayfab.

J'ai pas trop tenté de faire le français dragueur, cliché french-kiss, toussa ... Surtout que je l'ai vu refouler pas mal de gars qui essayaient de l'embrasser après des flirts plus ou moins flagrants. Je me dis que ce n'est même pas la peine d'essayer.

J'ai apprécié la soirée, on a dancé, discuté. Et puis je suis rentré chez moi, me suis couché vers 7h du matin.

Je me suis réveillé pour dire au revoir à Pascal.

Dans l'après midi, je suis allé dans un parc avec mon portable pour essayer d'avancer mon rapport, mais j'ai trop du mal à me motiver. J'ai plutôt écris cet article.

Dimanche soir, je suis allé voir la Guerre des Mondes, c'est pas mal.


Le trio au grand complet avant le départ de Colin au E.U. et Pascal de retour à Paris

3 Comments:

At 20/7/05 18:44, Anonymous Maryse said...

Je rêve pas, t'es en manches courtes là ? Plus de pull-over ? Y a plus de saison en Irlande ...A Fitou le soleil tape, on grille, comme souvent ... on est venus pour ça ... Bises de Porf'

 
At 20/7/05 21:02, Anonymous Spiff said...

Ce message vous est fourni par la *commission pour l'orthographe*

Quasiment aucune faute, excellent. Juste 2 choses:

"Cosette" est la pauvre serveuse exploitée dans "Les Misérables". Quand on discute, on se tape la "causette". Inutile de dire que "se taper la cosette" est assez suspect :p

"Bière" est avec accent, et n'a donc pas de double r

C'est tout pour aujourd'hui!

 
At 2/8/05 15:12, Anonymous fab. said...

\o/ super commentaire de spiff et formidable performance de notre irlandais ;-)

 

Post a Comment

<< Home