Choose your language :

Eole in Cork

My new greenish home-island.

Monday, September 12, 2005

Copenhague, jour1

Levé à 7h30 ce matin... Comme la maison de John se trouve dans un lotissement un peu reclus, j'ai décidé d'attendre le taxi plus en aval du cul-de-sac.

J'ai pu constaté ces fameux bouchons que sont le bagne journalier des automobilistes dublinois. Le pauvre, ils ont déjà du mal à conduire, alors ces routes et autoroutes bouchées. Cela doit être le cauchemard.

Je suis arrivé à l'aéroport en avance, ce qui m'a permis de ne pas trop faire la queue pour l'enregistrement.

Dans la zone de sécurité, il fallait enlever ceinture, chaussures. Je me suis marré, parce que mon sac est rempli d'accessoire informatique qui bip.

Juste après avoir passé le portillion, je m'aperçois que ni la boucle métallique de ma ceinture, ni les quelques roros dans ma poches ne m'ont fait passé pour un terroriste ...

Je n'ai pas pris de petit déjeuner ce matin et pas moyen de trouver un croissant déçant.

J'avai prévu des film et de la lecture pour dans l'avion, j'ai pioncé tout le long.

Aussi tôt arrivé à l'hotel, j'ai appelé mon contact. Comme les serveurs étaient là, j'ai foncé au travail (Ça m'étonne de moi).


les serveurs que je dois installer

J'ai pas mal galéré, mais finalement, j'ai suffisement déblayé pour bien commencer demain, pénard.

Je suis sorti du travail vers 22h et je me suis me suis perdu dans les bâtiments. Il faut dire que la boite est quand même bien grande. Il y a même un drapeau tout en haut du plus gros édifice.

Je n'ai pas appelé de taxi, je suis rentré à pied. J'avais envie de voir un peu la ville !

Bien que tout monde m'ai conseillé de prendre un taxi. Je n'en pas trouvé. J'ai alors mis une heure pour rentrer. Mais ça fait du bien de marcher un peu, apprécier la ville

Je n'ai pas vu grand chose, si ce n'est que les rues étant très larges, un bout de chaque trottoir est concédé aux vélos. Contrairement à Paris il est possible de rouler cote à cote.

En rentrant, j'ai croisé beaucoup de cycliste qui me dévisageaint d'une manière, mélangeant la suprise et le léger mépris. C'est vrai ça quelle idée de rentrer à pied chez soi!

J'ai également noté un bon nombre de charmantes demoiselles sur leur fidels déstrier. Je ne sais pas si c'est la réputation des danoise ou le contraste avec les irlandaises. Mais je resterai bien un peu plus longtemps ;-)


la douche de l'hotel

Il est tard, je suis mort et vais me coucher. Un grosse journée m'attend demain ...

3 Comments:

At 13/9/05 11:27, Anonymous Valmont said...

Beaucoup de gens en vélo c'est déjà un signe qu'il sagit d'un pays beaucoup plus civilisé que les notre. Que les filles y soient plus belles n'est peut-être qu'un side-effect si ça se trouve.

 
At 16/9/05 17:47, Anonymous Corinne said...

T'as de la chance avec l'aeroport car moi avec rien (enlevé chaussures, montre, bracelet, lunettes, pince à cheveux...) J'ai quand meme sonné il y a deux semaines! Je me demande si c'était les baleines du soutif??? ;))

 
At 16/9/05 17:58, Anonymous Corinne said...

Euh... C'est pas qu'on vendredi, mais bon, on aimerai bien un petit update sur ton séjour Copenhaguenois !!!
Allez hop ! Au boulot !!!

 

Post a Comment

<< Home